Migration réussie vers un nouveau SOAM – .

Migration réussie vers un nouveau SOAM – .
Migration réussie vers un nouveau SOAM – .
--

L’Office National des Aéroports (ONDA) a annoncé que l’aéroport international de Marrakech-Menara a migré avec succès vers un nouveau système d’exploitation aéroportuaire multiplateforme appelé “SOAM”.

Un communiqué de presse de l’Office souligne que ce projet s’inscrit dans sa stratégie de transformation numérique, telle que définie dans son plan de développement triennal “Envol 2025”.

En effet, au niveau d’un aéroport, différents systèmes sont interconnectés et s’illustrent dans de nombreuses procédures de gestion complexes, explique la même source, ajoutant qu’en vue de son optimisation, la gestion aéroportuaire bénéficie de l’apport de la technologie et de l’amélioration continue pour gagner en efficacité et améliorer la rentabilité.

Le SOAM, mis en service depuis le 17 janvier à l’aéroport de Marrakech Menara, est un système multi-plateformes et multi-devices, conçu par des experts des systèmes aéroportuaires, souligne le communiqué, expliquant qu’il permet une information interactive et en temps réel, utile. pour les différents acteurs de la chaîne de valeur du passager ainsi que pour les voyageurs.

L’ONDA souligne également que le SOAM génère également des données de prévision de vol, ce qui facilite la planification et l’allocation la plus optimale des ressources aéroportuaires (comptoirs d’enregistrement, portes d’embarquement, stationnement des avions, passerelles télescopiques, etc.).

--

Il contribue également à renforcer l’efficacité opérationnelle des aéroports et à générer des gains de temps significatifs grâce à une meilleure connaissance et évaluation des situations.

Par l’utilisation de données en temps réel et de manière interactive, SOAM contribue efficacement à l’amélioration de l’expérience passager en permettant une répartition plus efficace des flux de passagers entre les différentes zones de l’aéroport, réduisant ainsi le temps des contrôles de sécurité, d’embarquement et de traitement des bagages, pour minimiser les désagréments et désagréments pour les passagers en cas de retard ou d’annulation de vol par une information claire et précise, anticiper les besoins en équipements utilisés par les passagers, en quantité et disponibilité (chariots à bagages, ascenseurs, escalators, etc.), et réduire le risque de voyageurs manquant leur vol, en cas de bref passage à l’aéroport, avant de prendre leur prochain vol, grâce à l’allocation optimale des équipements aéroportuaires mis à disposition des compagnies aériennes.

Le déploiement de ce système est en cours à l’aéroport de Casablanca-Mohammed V avant sa généralisation dans d’autres aéroports marocains, a indiqué la même source avant de conclure que les équipes de l’ONDA s’engagent à améliorer jour après jour la qualité des services fournis et à répondre aux attentes de tous. parties prenantes (passagers, compagnies aériennes ou partenaires aéroportuaires).

Migration réussie vers nouveau SOAM

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--

NEXT Ils refusent le transfert de Ziyech au PSG