les Lions de l’Atlas ont les yeux rivés sur la Belgique

les Lions de l’Atlas ont les yeux rivés sur la Belgique
les Lions de l’Atlas ont les yeux rivés sur la Belgique
--

Si pour beaucoup, Sofyan Amrabat a été le meilleur Marocain face à la Croatie, un joueur au profil plus offensif devrait prendre le relais face à la Belgique.

Malgré un match nul riche en enseignements contre la Croatie, les Lions de l’Atlas doivent s’imposer dimanche face à la Belgique, pour augmenter leurs chances de se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde. 24 ans après son dernier succès mondialiste, l’équipe doit une nouvelle fois se débarrasser d’une autre formation européenne.

Immédiatement après avoir remporté l’égalisation face à la Croatie, l’attention de l’équipe et de ses supporters est focalisée sur le choc face à la Belgique, leader du groupe F après sa victoire sur le Canada (1-0). Dimanche au stade Al Thumama, les hommes de Walid Regragui ont une première chance de s’ouvrir la porte des qualifications, à condition de battre les Diables Rouges. « Il faut prendre match par match. Tactiquement il faut être présent », a martelé Walid Regragui après le match nul contre les Croates. Contre la Belgique, il ne faut cependant pas s’attendre à une équipe qui attaque à outrance, mais à un adversaire habile tant dans la phase de possession que dans la phase de pause.

--

Les Lions de l’Atlas auront pour mission d’exorciser les démons de l’élimination en battant les Diables Rouges

Lo que quedó claro ante Croacia, además del rigor táctico y un nivel de concentración pocas veces igualado dentro de los Atlas Lions, es que a los compañeros de Achraf Hakimi les faltó esa voluntad de ganar, de conseguir los 3 puntos, en lugar de uno seul. “Pour les prochains matchs, nous nous concentrerons sur la façon de construire une attaque et de passer à autre chose pour nous créer plus d’opportunités.” Le plan est donc dressé par Regragui, qui tentera de surprendre les Belges, en difficulté pour le Canada depuis un moment, avant de s’imposer (1-0).
La victoire face à la troisième équipe lors de la dernière Coupe du monde est donc de la plus haute importance, puisqu’il s’agirait de la première en 24 ans et la troisième de l’histoire de la participation marocaine à la Coupe du monde. Fait intéressant, les deux autres victoires sont également survenues contre des adversaires européens, après le Portugal en 1986 et l’Écosse en 1998. La première avait propulsé les Lions de l’Atlas sur le devant de la scène africaine et mondiale. Le second avait été aussi cruel que seul le football est capable de le faire.

- les Atlas les Lions ont leurs yeux sur Belgique

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--

NEXT Contre l’Espagne, nous voulons nous qualifier par tous les moyens.