Driss Chahtane réélu à l’unanimité président de l’Association nationale des médias et des éditeurs – .

Driss Chahtane réélu à l’unanimité président de l’Association nationale des médias et des éditeurs – .
Driss Chahtane réélu à l’unanimité président de l’Association nationale des médias et des éditeurs – .
--

Jeudi 22 septembre 2022 à 20h05

Rabat – M. Driss Chahtane a été réélu à l’unanimité, jeudi à Casablanca, à la présidence de l’Association nationale des médias et des éditeurs (ANME) à l’occasion de l’Assemblée générale ordinaire de l’Association.

Tenue en présence de plus de 80 entreprises de presse de différents médias (presse écrite, presse numérique, presse régionale et radio privée), cette Assemblée Générale Ordinaire a été l’occasion de présenter et d’approuver à l’unanimité les rapports moraux et économiques de l’association et d’échanger sur les enjeux des questions très diverses liées aux contraintes liées au secteur, indique un communiqué de l’ANME.

Intervenant à cette occasion, M. Chahtane a rappelé que le bureau exécutif disposait désormais d’une vision très claire et conforme aux attentes des entreprises de presse et des journalistes.

« Aujourd’hui, le secteur n’a plus besoin de subventions. Nous ne demandons pas d’aide. Nous devons savoir que notre secteur crée de la richesse et est capable de soutenir l’investissement », a-t-il déclaré.

« Nous devons développer des entreprises médiatiques fortes et capables de produire un impact qui ait un impact à la fois national et international, et cela d’autant plus que le Maroc doit aujourd’hui faire face à de très nombreux ennemis. Par conséquent, nos entreprises médiatiques doivent s’unir pour contrer cette hostilité étrangère contre le Royaume. La cause de l’Etat doit être soutenue sans condition et considérée comme une priorité suprême et absolue », a ajouté M. Chahtane, cité dans le communiqué.

Il a ensuite exposé les différentes aspirations de l’association, notamment l’importance de mettre l’accent sur des mécanismes juridiques appropriés pour améliorer le secteur de la presse et préserver ses acquis en parfaite harmonie avec le ministère de tutelle et les autres services concernés.

M. Chahtane a souligné que l’association était aujourd’hui en train d’établir plusieurs relations avec des membres du parti et avec des représentants parlementaires, ainsi qu’en train de finaliser un projet de loi qui sera prochainement communiqué directement aux autorités compétentes. Ce projet de loi inclura la question du salaire minimum des journalistes, qui devrait être fixé à 7 500 dirhams nets par mois.

--

Parallèlement à tous ces projets, l’association travaille également à l’acquisition prochaine d’un nouveau siège, précise la même source.

Pour sa part, Fátima Zahra Ouriaghli, conseillère et membre du bureau exécutif de l’ANME, a ouvert cette importante rencontre en adressant quelques mots de bienvenue à l’assistance, avant d’esquisser différentes pistes de travail en vue d’atténuer les nombreux maux dont souffrent les profession.

« Depuis son élection, Driss Chahtane, président de l’ANME, a fait preuve d’une implication sans pareille pour accélérer l’atteinte des objectifs de l’association, qui travaille intensément pour améliorer la situation de ce secteur aussi important que stratégique pour le Maroc », a déclaré Mme. Ouriaghli, cité dans le communiqué.

Lors de l’Assemblée Générale de l’ANME, le rapport moral de l’association a été présenté. A ce titre, l’association a tenu pas moins de 20 réunions au cours des 12 derniers mois. Parmi les principaux sujets de discussion abordés lors de ces rencontres, ressort l’importance de poursuivre les différents travaux initiés par les commissions précédentes, outre le soutien aux investissements réalisés au profit des entreprises de médias par le ministère de tutelle et la nécessité d’une réforme à la loi 13/90 relative au conseil national de la presse et à la loi 13/88 relative à la presse et à l’édition.

Parmi les projets en cours, la poursuite de l’effort d’investissement réalisé, mais aussi l’ouverture de nouveaux bureaux de l’association dans tout le Royaume, outre le soutien de la presse aux grandes causes nationales, l’enregistrement d’une nouvelle marque liée à les « Rencontres professionnelles et économiques des éditeurs régionaux », l’organisation de sessions de formation au profit des entreprises et des professionnels de la presse, l’importance de continuer à traiter la problématique liée aux GAFA, la multiplication des liens avec les représentants des partis politiques, la multiplication des des alliances avec d’autres entreprises de tous secteurs, des réunions plus soutenues avec les membres du syndicat de la presse, et la nécessité de doter rapidement l’ANME d’un nouveau siège.

Tags : Driss Chahtane réélu à l’unanimité président Association National Médias Editeurs

Driss Chahtane réélu lunanimité président lAssociation nationale des médias des éditeurs

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--

NEXT Le Marocain Ihssane Benalluch élu “Meilleur influenceur” du monde arabe – .